Olympique d'Alès en Cévennes Allez-Alès.fr

Equipe première › National 3 2018/2019

Alès / Montpellier, derby d'amis

Entre Alès et le MHSC l'entente a toujours été amicale. Le MHSC était le parrain de l'OAC dans les années 90.

Samedi soir, l'OAC va jouer une petite finale. Face à la réserve du Montpellier Hérault Sport Club, son club partenaire (qui fut même son club parrain dans les années 90), les joueurs de Stéphane Saurat ne devront pas perdre pour préserver, a minima, leur avance de sept points en tête du championnat. Vainqueurs à l'aller sur la pelouse du MHSC (la seule défaite à ce jour de nos tenaces dauphins), les Bleus & Blancs auront samedi l'occasion de marquer les esprits et de prendre un ascendant capital pour la fin de la saison en cas de victoire.

Une longue histoire amicale

Dans les années 90, avec la fin de la grande époque pour l'OAC, les deux clubs étaient plus que partenaires. Le MHSC était le club parrain de l'OAC. Montpellier prêtait à l'OAC de jeunes joueurs, on peut citer par exemple Philippe Godoy ou encore l'inoubliable Bobo Homon (qui n'a pas en tête sa danse sur l'entrée des joueurs le soir du match OAC / Draguignan en 2000 célébrant la montée en National ?). En échange, les meilleurs éléments cévenols partaient pour la capitale régionale, on pourrait ainsi parler d'un certain Cédric Barbosa Cédric BarbosaCédric Barbosa Milieu offensif - 43 ans ... La tragique liquidation de l'OAC en 2003 marqua un coup d'arrêt.

Ces derniers temps, et notamment depuis le début de la saison, le président du MHSC Laurent Nicollin évoque régulièrement son souhait de revoir plus haut des clubs régionaux, et notamment l'OAC, voir 📰 Laurent Nicollin souhaite le retour d'Alès, ou plus récemment sur RMC Sport :

On a aussi remarqué que l'OAC faisait à nouveau partie des clubs partenaires du MHSC depuis le début de saison, peut-être le début d'une nouvelle relation étroite entre les deux clubs ?

Mais samedi il faudra ne pas perdre !

Pour autant samedi se jouera vraisemblement la montée, du moins dans les têtes. Alès devance Montpellier de 7 points. Pour Montpellier, pas de doute, battu à l'aller, il faudra s'imposer à Pibarot pour réduire l'écart et mettre la pression sur les Cévenols. Pour Alès, ne pas perdre serait déjà un très bon résultat, pour maintenir son adversaire à plus de deux victoires d'écart. Bien évidemment, une victoire oacienne sonnerait pour beaucoup comme un pas immense vers une fin heureuse en mai prochain.

Ce match est un tournant. Supporters de l'OAC, Pibarot vous attend !

Publié le Mardi 12 février 2019 à 10:07

Commentaires

Aucun commentaire.

Vous n'êtes pas connecté

Vous devez être connecté pour pouvoir laisser un commentaire :

Concours pronostics
ALLEZ-ALES.FR - Version 7

Retrouvez-nous aussi sur

  • Facebook
  • Twitter
  • Flux RSS
  • Google+